www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Loir-et-Cher

*

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er mai 2017

Déclaration FSU 1er mai 2015

Ici même, il y a un an jour pour jour, nous disions, en le redoutant fortement, que les politiques d’austérité succédant aux politiques d’austérité avec leurs cortèges de pauvreté pour ne pas dire de misère nous préparaient à un nouveau 21 avril. Nous y sommes et nous y sommes dans des proportions très aggravées par rapport à 2002 avec une progression de pratiquement 3 millions de voix pour la candidate du Front National qui s’est donc qualifiée pour le second tour des présidentielles. Pour la FSU, la montée de l’extrême droite est considérée avec une extrême gravité et comme le résultat de l’incapacité et de l’absence de volonté des gouvernements qui se sont succédés depuis 2002 à répondre aux aspirations légitimes d’une très grande majorité de français en matière de justice sociale pour résumer en deux mots. La désespérance de bon nombre de nos concitoyens, le fatalisme aussi d’une partie de la population, le repli sur soi et les réflexes identitaires sont les fruits infects des engagements non tenus, des reniements et des renoncements, des dénis de démocratie qui ont jalonné ces quinze dernières années. Tout cela produisant un terreau plus que fertile pour les idées, les thèses et les discours de l’extrême droite dont la façade repeinte ne doit surtout pas faire oublier une seconde les fondamentaux : haine, racisme, xénophobie, préférence nationale, clientélisme… la liste est longue et aux antipodes des valeurs de la République. Tout dans le programme du Front National est contraire aux objectifs et aux valeurs de solidarité, de justice sociale, d’égalité et de paix que nous portons. Lutter contre les idées d’extrême droite implique de lutter contre les inégalités et les injustices, les politiques libérales en œuvre qui font le lit de l’extrême droite depuis des années. Il s’agit de les combattre et de faire avancer nos revendications. Continuer sur la voie des politiques libérales ne fera qu’aggraver le chômage et la précarité, fragiliser les services publics et la protection sociale, amenuiser l’égalité de toutes et de tous face aux droits élémentaires, renforcer les inégalités sociales… La FSU porte et continuera de porter des propositions alternatives pour une société plus juste et plus solidaire : partage du temps de travail, autre répartition des richesses et réforme fiscale, mesures pour une transition écologique pour préparer l’avenir, renforcement des services publics et de la protection sociale pour lutter contre les inégalités, préservation et renforcement du système de retraite par répartition, réussite scolaire et élévation des niveaux de qualification pour tous les jeunes… elle les portera également lors de la campagne des élections législatives et au-delà. Nos voisins européens mais bien d’autres également nous regardent avec attention et crainte aussi en cette veille de second tour. En ce 1er mai, journée de solidarité internationale et de paix entre les peuples, notre pays, à l’origine de cette Europe qui depuis plus de 60 ans assure à ses citoyens une paix intérieure qui n’a pas de prix, doit au plus vite contribuer à en modifier en profondeur son fonctionnement et ses objectifs au risque déjà très présent de la voir utilisée comme repoussoir avec succès par ses ennemis pour lesquels la fraternité est une horreur. Dans ces heures difficiles, nos organisations syndicales savent leurs responsabilités qui sont d’abord et avant tout de ne pas céder un centimètre, de contribuer sans relâche au rassemblement et à l’unité sur l’essentiel. La FSU en Loir et Cher s’adresse ici directement aux organisations absentes de ce rassemblement, volontairement absentes. Nous sommes de ceux qui continueront à tendre la main et à exhorter nos partenaires à ne pas se tromper de combat. Des combats, qui nous le savons tous ici ce matin, seront tout simplement indispensables à construire et à mener à partir du 8 mai au matin. Auparavant dimanche 7 mai, pas un vote, pas une voix ne doit s’exprimer pour le Front National.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 41 35-37 avenue de l’Europe BP 30836 - 41008 BLOIS Cedex tél : 02 54 42 28 30 mail : snu41@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Loir-et-Cher, tous droits réservés.