www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Loir-et-Cher

*

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 mai 2017

« CP à 12 » et rythmes scolaires

Un Président, des annonces bien entendues, un gouvernement « provisoire » et une assemblée nationale que personne, et pour cause, ne connaît !
Dire que la période est pleine d’incertitudes est un gros euphémisme. Dire que les annonces de campagne du dorénavant Président de la République produisent de l’effet parmi les enseignants en est un autre. Ce que le SNUipp-FSU 41 fait paraître ici a pour objectif de clarifier, si nécessaire et autant que possible, notre positionnement sur les deux « annonces » présidentielles qui servent de titre à cet article.

Dédoublement des classes de CP en REP + par redéploiement des « PDMQDC » :

La lettre qui figure en pièce jointe a été diffusée pour information à l’ensemble de nos collègues de REP +. Elle a pour vocation l’interpellation des candidats aux élections législatives. Elle est aussi destinée à toute la profession et plus largement à tous ceux qui s’intéressent à l’école et qui veulent comprendre au-delà des slogans faciles et à première vue très généreux !

Les rythmes scolaires :

Pas ou peu d’effets sur les apprentissages, épuisement de la plupart des élèves et de la très grande majorité des collègues, invraisemblable multiplicité des horaires des écoles y compris au sein d’une même commune...Le constat est accablant et plus que partagé.

La réforme des rythmes qui avait pour ambition de prendre en compte les rythmes de l’élève pour améliorer ses apprentissages et qui devait permettre de sortir de la période infernale vécue entre 2008 et 2012 (24 H + 60 heures d’aide personnalisée), a très vite donné lieu à un rejet massif. Il est donc indispensable de remettre à plat cette réforme et de ne surtout pas laisser commettre les mêmes erreurs. C’est bien d’un cadrage national fort dont nous avons besoin en laissant des possibilités de dérogation comme nous le connaissions avant 2008. Pour rappel pour certains d’entre nous, pour information en direction des « jeunes générations » : en Loir-et-Cher, avant 2008, une majorité d’écoles (de communes) avait adopté la semaine de 4 jours avec une douzaine de journées d’écoles qui entamait principalement le début et la fin des vacances d’été. L’autre organisation s’étalait sur 4,5 jours (travail le samedi matin). Nos obligations de service étaient à cette époque de 26 h + 1 H. Les élèves de ces écoles travaillaient donc 2 samedis sur 3.

La responsabilité repose aujourd’hui totalement sur le nouveau gouvernement. Il n’est pas envisageable que les communes soient les seules à décider comme cela est annoncé. On ne réforme pas l’école sans prendre d’abord l’avis de celles et de ceux qui la font au quotidien. Et cela sur tous les sujets.

Pour le SNUipp-FSU41, le conseil d’école est donc le seul lieu où la question des rythmes scolaires doit être discutée. En cette fin d’année scolaire, où les derniers conseils d’école vont bientôt démarrer, nous invitons les collègues à s’emparer de cette ‘‘instance’’ pour faire entendre leur voix.

 

20 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 41 35-37 avenue de l’Europe BP 30836 - 41008 BLOIS Cedex tél : 02 54 42 28 30 mail : snu41@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Loir-et-Cher, tous droits réservés.