www.snuipp.fr

SNUipp-FSU du Loir-et-Cher

*

Vous êtes actuellement : La classe (pratiques, programmes, formation...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 septembre 2019

Evaluations nationales : gagner la bataille de l’opinion

Le SNUipp-FSU41 met à disposition des collègues deux documents pour communiquer et construire une argumentation autour de la question des évaluations :

- une lettre à destination des parents d’élèves pour expliquer ce que la profession reproche à ce dispositif.

- une motion de conseil des maîtres à destination des IEN, indiquant notre désaccord sur la philosophie de ces évaluations, et ce, même si nous nous trouvons contraints de les faire passer.

N’hésitez-pas à les utiliser !

Gagner la bataille de l’opinion, c’est aussi comme ça que notre Ministre sera obligé de nous reconnaître comme les professionnels de l’enseignement que nous sommes.

Vidéo décryptage sur les évaluations

Anxiogène pour les élèves, chronophage pour les enseignants, que faire de ces évaluations ?

  Cette année, l’objectif sera d’alléger un maximum ce moment fastidieux tant pour les élèves que pour leurs enseignants.

Pour cela, le SNUipp-FSU41 propose aux équipes de s’emparer des possibilités suivantes :

- Adapter les consignes de passation si besoin

- Demander une aide aux équipes de circonscription pour faire passer les évaluations dans les écoles qui ont de gros effectifs de CP et CE1

- Prendre sur les heures d’APC pour entrer les résultats des évaluations

- Partager la charge de travail avec le reste de l’équipe (pour la remontée des résultats)

- Ne recevoir les familles en entretien individuel qu’au cas par cas

Une interrogation, une hésitation, n’hésitez-pas à contacter les représentants du personnel du SNUipp-FSU41 au 02 54 42 28 30 ou par mail snu41@snuipp.fr

Boycott des évaluations : quelles conséquences ?

Si des décisions collectives peuvent être prises (ex : motions signées en conseil des maîtres), il faut savoir que les sanctions ne peuvent être qu’individuelles.

En la matière, le ministère a incité les IA, peut-être faudrait-il dire intimé l’ordre, à « isoler » les réfractaires. En Loir-et-Cher, c’est la « méthode douce » qui a été choisie. Mais pour autant ce sont bien des rendez-vous individuels qui ont été « proposés » aux collègues « désobéissants ».

Ailleurs, certains IA ont eu tendance à « tirer sans sommation » dans le but de faire des exemples, de faire peur.

Les sanctions les plus dures qui ont plané cette année sur les collègues de certains départements ont été l’interdiction d’enseigner dans les classes de CP et CE1. Ce type de sanction ne peut être partagé par les collègues contrairement à une sanction financière qui pourrait être compensée par la constitution d’une cagnotte.

Bien sûr, tout collègue qui choisirait de ne pas faire passer les évaluations serait accompagné par le SNUipp-FSU en cas de difficulté avec la hiérarchie. Mais il est de notre responsabilité d’informer les collègues des conséquences possibles de leur choix.

 

43 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp 41 35-37 avenue de l’Europe BP 30836 - 41008 BLOIS Cedex tél : 02 54 42 28 30 mail : snu41@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Loir-et-Cher, tous droits réservés.